Florian Guerlotté : « Sakala est une plateforme de streaming au service de l'Humanité »


Promoteur de la plateforme SAKALA, Florian GUERLOTTÉ est un inventeur, écrivain, informaticien et vidéaste autodidacte très audacieux. Dès son plus jeune âge, il voulait comprendre comment tout fonctionne autour de lui, très curieux. Il a toujours admiré les gens capables d'améliorer la vie d'autrui uniquement à l'aide de leur cerveau. Dans cet entretien exclusif, il dévoile tout sur son projet innovant SAKALA : genèse, objectifs, finalité, originalité, activités connexes, impact recherché, public cible… Voyage au cœur de SAKALA !

Florian Guerlotté, promoteur de la plateforme de streaming solidaire Sakala

Présentez-vous aux internautes ?

 

Ah, qui suis-je ? Florian GUERLOTTÉ, je suis né le 25 janvier 1984 à Alençon en Normandie. Comme beaucoup de gens de ma génération, je suis un féru de nouvelles technologies. En effet, j'adore l'Informatique, l'Électronique, la Vidéographie, la Radio et le Cinéma. L'aspect technique et mécanique de toutes sortes de machines me passionne. J'avoue être un boulimique de savoir. Je suis un autodidacte dans moult disciplines et j'ai l'intention d'apprendre d'ici quelque temps la mécanique automobile. Je me passionne pour les Arts Martiaux et Énergétiques Chinois et Indiens depuis l'âge de 6 ans. Je suis un fan inconditionnel de David Hasselhoff, Michel Gohou, Sammo Hung, Jackie Chan, Jet Li, Bruce Lee, Bud Spencer, Terence Hill, Branscombe Richmond, Chris Potter et Bolo Yeung. Évidemment, mes goûts cinématographiques sont assez éclectiques puisque tous les films indiens et chinois qu'ils soient de Kung-fu ou non me plaisent. Mes films européens préférés sont assez nombreux ! Je ne peux pas dire un seul titre (rires). J'adore certains films de Fernandel, la saga des Don Camilo par exemple, Louis de Funès dans Rabbi Jacob et La Grande Vadrouille, Fernand Raynaud, Jean Marais dans la collection des Fantômas, Brigitte Lahaie pour sa carrière dans le X et le traditionnel, Jean Gabin et Bourvil. Pour les films anglo-saxons, j'apprécie beaucoup les productions avec Clint Eastwood mis à part quelques titres, j'adore toute la filmographie de David Hasselhoff, Sylvester Stallone, Chuck Norris, Jennifer Lopez, Steven Seagal, Mark Dacascos et Jason Statham. Même si l'avant dernier film de J.lo "The Mother" n'est pas bon, Jennifer Lopez, c'est le top comme nana.

Depuis mon enfance, je suis très attiré par l'univers de Bollywood (Cinéma indien). Les chorégraphies, les histoires d'Amour, les costumes et les scénarios assez bien fichus me fascinent. Tout comme l'âge d'or du Cinéma Made in Hong-Kong. La Chine à toujours produit des films et séries extraordinaires y compris depuis la Révolution Culturelle même si cela n'est pas populaire en Occident. Ah oui, je suis friand de Soaps Operas américains et de telenovelas alors si vous voulez me faire plaisir, offrez moi des coffrets DVD (rires). Côté musique, la C-Pop, J-pop, la Country Music ainsi que les musiques traditionnelles asiatiques, africaines et amérindiennes me font vibrer. J'ai un faible pour Whitney Houston. J'apprécie la musique de Bob Marley mais pas le mec. Mes instruments préférés sont l'harmonica, la flûte de paon, le violon, le banjo et la guitare folk. Ma couleur préférée ? En fait j'adore le rouge, le bleu est le jaune avec un faible pour la nuance noire.

Côté Vie Privée, je peux simplement vous dire que je suis fiancé à ma magnifique et sculpturale chérie, Precious SAKALA. Elle est d'origine Zambienne et en passe de devenir maquilleuse professionnelle dans le domaine du Show-business. Une artiste vraiment talentueuse. Je tiens à préciser que je suis l'heureux Tonton de 4 beaux neveux et nièces. Ma mère est vraiment la meilleure Mère de la Galaxie !! Non, non, je ne blague pas. Elle est conjointement avec ma future épouse, la Femme de ma Vie ! J'ai un frère et une sœur aînée, nous avons tous un grand écart d'âge entre nous. Mon père est décédé en juin 2022.

En ce qui concerne mon parcours purement scolaire, j'ai obtenu entre autres divers Certificats en Informatique et quelques Diplômes dont un B.E.P COMPTABILITÉ, un BAC PRO SECRÉTARIAT. Malgré un Q.i élevé et des prédispositions dans certaines activités, je ne me sentais pas du tout à ma place dans le système de l'éducation nationale française. J'ai été victime de railleries et d'harcèlement scolaire intensif tout au long de ma scolarité. Être très différent et ne pas du tout s'intéresser aux mêmes choses que les autres étaient vraiment très mal perçu à l'époque. Malheureusement, je constate que les choses n'ont pas du tout changé. Quoi qu'il arrive, je suis fier de ce que je suis et de cultiver constamment mon authenticité. J'ai exercé divers petits boulots et j'ai bossé dans les Pompes Funèbres durant quelques années. Fut un temps, j'ai également travaillé dans l'intérim avant de tomber gravement malade. Depuis, je suis handicapé et ce n'est pas chose facile à vivre.

 

En dehors de la France, quels sont les pays que vous avez déjà visités ?

 

Évidemment, l'Italie, la Zambie, le Bénin et la Belgique. Je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup voyager dans ma vie personnelle mais je vais rattraper le temps perdu, soyez-en sûr.

 

Vous avez particulièrement une passion pour l’Afrique. Comment expliquez-vous votre amour pour l’Afrique ? 

 

Tout d'abord ma fiancée Precious SAKALA est Zambienne, elle est tout pour moi. Désormais vous savez d'où viens le nom de ma marque (rires). Sans mentir, quasiment tous mes amis sont africains. La majorité d'entre-eux vivent en Afrique de l'Ouest tandis que les autres se trouvent éparpillés au Mozambique, en Zambie et en France. Évidemment, l'Afrique c'est aussi la Patrie du Vodoun. Je dois être un des rares blancs à être très féru de Vodoun. D'ailleurs, la cousine de ma mère a écrit conjointement avec René, son mari béninois, un superbe livre sur ce thème. Bien sûr, toutes les autres religions ou rites et croyances animistes 100% africaines m'intéressent vraiment et je les trouve très enrichissantes. Au Bénin, je connais des gens qui pratiquent régulièrement différents aspects du Vodoun. J'avoue que c'est à la fois très efficace, déroutant et vraiment très impressionnant ! J'aime éperdument ce Continent car il dispose d'une flore, d'une faune sauvage, de paysages somptueux et d'innombrables richesses qui font de lui un véritable Eldorado pour énormément de gens sur cette planète. C'est La "Terre Promise", selon moi !

L'Afrique est magique, c'est vraiment le Continent de tous les possibles ! Que ce soit en matière de sport, de Culture, de Tourisme, de Politique et dans tout autre domaine, les Africains sont capables de fournir à l'Humanité des hommes et des femmes immensément talentueux. Il est vrai que face à un tel panel, nous avons en Occident de quoi envier aux Nations africaines. Ce qui est formidable en Afrique, c'est que les choses les plus fondamentales de l'existence humaine non pas du tout disparues. Par exemple, la notion de solidarité intrinsèque entre les habitants, le cercle familial très élargi et protecteur ajouté à une profonde joie de vivre non feinte, font partie des attitudes, des habitudes et des philosophies de vie en Afrique que j'adore. Malheureusement, cela n'existe plus en Occident mis à part dans quelques familles italiennes, espagnoles et portugaises. En toute objectivité, Il y a tellement de choses à faire et à apprendre en Afrique que les Occidentaux ont tout à gagner à écouter les sages africains.

Ce Continent est juste incroyable, AMAZING comme diraient les anglo-saxons (sourire). Le Dynamisme, la Sagesse, la Force vive et le Courage dont font régulièrement preuve ses habitants face aux innombrables difficultés et catastrophes de leurs quotidiens imposent le respect. J'admire la volonté, l'esprit d'entreprendre qui habite chaque africain. Le Système D y est très répandu, c'est quelque chose qui me parle beaucoup. L'Afrique est à la fois belle et très vaste, je n'ai pas encore eu l'occasion ni les finances nécessaires pour visiter chaque pays africain. Mais, j'ai la ferme intention d'y séjourner plus régulièrement. Quoiqu'il en soit, je suis très sensible à la beauté et à l'élégance des hommes et des femmes noires d'Afrique. Ils ont l'Art et la manière de paraître ultra chic avec peu de moyens en poche. La Sape, c'est vraiment typique des gens de là-bas. Les africaines sont vraiment sublimes et féminines ! D'autre part, je pense que les occidentaux tout comme leurs gouvernements respectifs en ces temps de dysfonctionnement généralisé à tous les étages de la Société devraient obligatoirement regarder ce que l'Afrique pourrait leur apprendre en matière de Sagesse par exemple. J'ai personnellement appris beaucoup sur moi-même grâce à mes interactions sociales avec des Africains. Vive l'Afrique !

 

Avez-vous des liens personnels et professionnels sur place ?

 

Au Bénin, je suis associé dans une Entreprise multi-services située du côté d'Allada. Mon ami et partenaire d'affaires faisons énormément d'efforts pour développer notre structure au Bénin avant d'étendre notre zone de chalandise jusqu'au Togo, Ghana, Niger, Mali et Nigéria. Ma famille à des liens très forts avec l'Afrique depuis toujours. Je compte d'ici quelques années ouvrir d'autres commerces en Zambie et y acheter des biens. La Zambie est un Paradis terrestre. J'ai deux filles de cœur au Cameroun. Je prends beaucoup soin d'elles depuis cinq ans déjà. J'ai toujours grandi entouré d'africains, d'antillais et d'asiatiques. Je suis très ouvert d'esprit et à l'écoute des autres. Toutes nos différences nous font mutuellement grandir.

 

Aujourd’hui, vous décidez d’aller encore plus loin dans la valorisation de l’industrie cinématographique africaine et l’aide aux plus démunis. Vous venez de créer la plateforme de streaming SAKALA. Parlez-nous de la genèse de ce projet ?

 

Depuis de nombreuses années, j'ai pris l'habitude de venir en aide efficacement à mon entourage en Afrique malgré mes très faibles revenus. Je perçois l'A.A.H et c'est réellement insuffisant pour vivre décemment. Avec mes maigres ressources, j'ai rapidement constaté que cela ne pourrait jamais être suffisant pour venir en aide efficacement à mes amis africains. En voyant l'étendue des nombreuses difficultés auxquelles sont régulièrement confrontées les populations pauvres au Bénin et en Zambie, j'ai eu l'idée de créer une Entreprise innovante dans le domaine de l'audiovisuel. Cette Firme ne sera pas comme les autres puisqu'elle s'engagera dès son quatrième anniversaire à reverser chaque année à SAKALA CHARITY ASSOCIATION, 10% de ses bénéfices nets. Ainsi, il me sera possible d'attirer suffisamment de donateurs et de subventions pour collecter assez d'argent pour réaliser régulièrement des chantiers Humanitaires et Caritatifs de grande ampleur dans ces deux contrées africaines. SAKALA regroupe à elle seule plusieurs de mes passions. C'est pour ça que je suis très heureux de pouvoir prochainement gagner ma vie et réaliser mes rêves tout en partageant les bénéfices nets engendrés par ma Société avec les africains en situation de grande précarité.

 

Cette plateforme vient répondre à quelle problématique ? 

 

Je suis un Cinéphile acharné, le Cinéma et les fictions de Télévision font partie intégrante de mon quotidien depuis l'âge de 4 ans. J'ai depuis lors pris l'habitude de regarder beaucoup de contenus différents venus des quatre coins de l'Occident. Mais à l'aube des années 90, je me suis rendu compte que mis à part les films hongkongais, nous n'avions pas du tout accès en Europe aux productions venues d'ailleurs. En effet, les films africains, russes, vietnamiens ou péruviens par exemple ne sont pas du tout diffusés à la Télévision occidentale ni ailleurs. Les cinéastes issues des pays méprisés par les patrons des chaînes de Télé et dirigeants des Festivals de Télévision et de Film en Occident méritent que l'on mette en premier plan leurs productions audiovisuelles. La majorité des œuvres étrangères invisibilisées n'ont rien à envier aux réalisations américaines et britanniques que ce soit en matière de qualité d'image ou de mise en scène des acteurs. C'est pourquoi, j'ai décidé de donner aux artistes originaires de ces pays mis à la marge, une porte d'entrée sur le Marché occidental. Créer rien que pour eux, une grande plateforme de Visionnage de Vidéos à la Demande 100% Solidaire et Constructive saura à coup sûr les séduire. Chez SAKALA, tous les Cinémas sont les bienvenus !

 

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a déjà pas mal de plateformes de streaming sur le marché. Que propose Sakala ? Qu’apporte-t-elle d’innovant, de particulier, de nouveau ?

 

Bien entendu, je suis conscient que la concurrence est rude. C'est pourquoi, j'ai décidé d'innover en montrant au public occidental exclusivement des contenus de qualité invisibles ailleurs. Comme je vous l'ai expliqué précédemment, SAKALA est encline à donner sa chance à tous les Cinémas d'ailleurs. Qui plus est, d'ici quelque temps, nous allons produire nos propres contenus dont des documentaires, des dessins animés et des sitcoms uniques et originaux. Les gens pourront trouver chez SAKALA de quoi changer d'air, sans devoir toujours souper des mêmes productions anglo-saxonnes qui envahissent depuis trop longtemps nos écrans européens.

 

Dans la pratique, comment va-t-elle fonctionner ?

 

Que ce soit l'interface, la présentation et le fonctionnement de la plateforme, l'entièreté de cette base de données sera unique. En effet, l'objectif est de ne pas perturber les spectateurs étant déjà habitués à utiliser d'autres outils.

 

Que va-t-elle diffuser et publier ?

 

SAKALA hébergera exclusivement des contenus invisibles ailleurs. Les œuvres de fiction que vous pourrez visionner proviendront uniquement des pays émergents. Évidemment, à l'instar d'autres plateformes, SAKALA produira régulièrement des documentaires, films et téléséries de qualité adaptés à toutes les couches de la Société. J'ai volontairement choisi d'inclure dans notre catalogue, des vidéos didactiques de qualité abordant une multitude de thèmes. Elles seront de grande qualité et pourront éventuellement servir de support pédagogique pour les enseignants à l'intérieur de la zone de chalandise de SAKALA.

 

Les séries, films et documentaires seront prioritairement de quels pays et pourquoi ?

 

L'objectif principal de SAKALA n'est pas de mettre uniquement en avant les films provenant d'un pays en particulier. Non, cela ne serait pas intelligent de ma part ni même rentable pour ma Compagnie. En matière de popularisation des contenus invisibilisés en Occident, nous avons décidé d'exploiter au mieux l'entièreté des œuvres produites par des Cinéastes issues des pays émergents. Vous savez, en intégrant directement leurs réalisations au sein du catalogue SAKALA, nous aurons la possibilité de changer irrémédiablement les choses pour eux. En effet, d'autres perspectives d'évolution pourront s'ouvrir à eux ! L'apparition de SAKALA dans le Marché de la Vidéo et des médias occidentaux équivaut à une Révolution. Je pense qu'offrir l'opportunité à des Artistes et Techniciens africains, Sud-américains et asiatiques de voir le fruit de leurs travaux hébergés dans une plateforme de Streaming occidentale, sera un couronnement pour eux. Qui plus est sera fera un pied de nez à tous les censeurs refusant catégoriquement de diffuser ces bons films. En ce qui me concerne, je préfère rassembler et unifier les peuples autour de sujets fédérateurs au lieu de diviser. L'Art est une passerelle apolitique sur laquelle SAKALA s'appuiera intelligemment pour faire détruire les clivages et idées reçues sur les africains, amérindiens, asiatiques, polynésiens…

 

A quelle cible s’adresse-t-elle ?

 

SAKALA s'adresse à toutes les générations ! Que vous soyez un cinéphile très exigeant, un fan de séries populaires, de films d'action, d'horreur ou de documentaires, vous pourrez toujours trouver sur SAKALA des milliers de vidéos à vôtre goût. Le catalogue ne contiendra pas moins de 2000 vidéos pour commencer et nous atteindrons quasiment les 10.000 quelques années plus tard. Croyez-moi, il y aura de choix pour tous les goûts !

 

Sakala proposera-t-elle des abonnements ?

 

SAKALA proposera plusieurs formules d'abonnements adaptées à toutes les bourses qui contrairement à d'autres plateformes ne comportera jamais aucune restriction en matière de qualité d'image et sonore. Qui plus est, en fonction du forfait souscrit, SAKALA proposera des tarifs raisonnables à un prix FIXE et garanti à VIE. C'est quelque chose de très innovant puisque dans ce secteur d'activité, aucun autre acteur du Marché ne veux commercialiser un abonnement aussi avantageux. J'ai volontairement conçu la Politique Tarifaire de SAKALA en prenant en compte les attentes et remarques légitimes des différentes composantes des clientèles ayant été séduites par une offre concurrente. Tout en y incluant les observations minutieuses que j'ai moi-même eu l'occasion de relever au cours de mon expérience utilisateur, j'ai compris l'importance et l'utilité de mettre à disposition du public une gamme de prix raisonnables en temps de crise économique.

 

A vous entendre, SAKALA est un grand projet, une grande ambition, qui va se concrétiser progressivement. Quelles seront les différentes étapes ?

 

Oui, construire l'univers SAKALA n'est pas chose facile. En effet, un projet aussi colossal doit être obligatoirement mis en place avec minutie. Il me faut encore trois à quatre ans pour ouvrir officiellement la plateforme SAKALA. Une fois après avoir récolté suffisamment de fonds, je vais m'empresser de rédiger conjointement avec le studio espagnol "All in Factory", le Cahier des Charges Techniques et l'identité sonore de SAKALA. Une fois cette longue et fastidieuse étape de passée, nous pourrons lancer la fabrication de cette plateforme. Après cela, je vais louer un local et lancer en même temps le recrutement de plusieurs spécialistes en acquisition de contenus vidéos et constituer mon service juridique. J'ai d'ores et déjà recruté différents profils en Afrique pour venir travailler à mes côtés dans différents domaines en France. Il est évident que les donateurs ne doivent pas être impatients car tout sera possible petit à petit. Je suis très exigeant avec moi-même et autant avec les autres alors je peux vous assurer que SAKALA sera génial. Vous ne serez pas déçu ! 

 

Quel est l’impact que vous cherchez à obtenir avec une telle plateforme unique ?

 

Donnez l'opportunité au public occidental de découvrir des films, séries et documentaires de qualité encore méconnus de ce côté de la planète. Les gens pourront sur SAKALA admirer et apprécier des acteurs, cascadeurs et réalisateurs de génie dont ils n'ont jamais eu l'occasion d'entendre parler. Je veux permettre aux artistes, techniciens et cinéastes issus des pays méprisés par les distributeurs et diffuseurs occidentaux, d'accéder pour la première fois à l'Occident à travers leurs créations sans toujours se heurter à la muraille invisible qui les sépare de nous. Je souhaite ardemment créer un réel engouement en Europe autour de ses œuvres invisibilisées et détourner le plus possible les occidentaux des productions anglo-saxonnes beaucoup trop envahissantes à mon goût. Je n'ai rien contre Hollywood ou les productions britanniques mais il y a tant d'autres choses à voir.

 

Qu’allez-vous faire avec les dons que vous allez collecter et les frais d’abonnement ?

 

L'argent récolté sur ce site servira entre autres à financer la fabrication de la plateforme de Streaming et le recrutement de volontaires motivés pour intégrer notre Association. Votre générosité nous permettra également d'acquérir les différents équipements nécessaires pour réaliser l'intégralité de nos chantiers humanitaires en Zambie et au Bénin. Les abonnements quant à eux, s'ils sont évidemment assez nombreux, serviront à faire fonctionner suffisamment bien la Société SAKALA afin qu'elle puisse verser chaque année dès son quatrième anniversaire, 10% de ses bénéfices nets à son Organisation de Bienfaisance, SAKALA CHARITY ASSOCIATION.

 

Comment vous soutenir et vous contacter ?

 

Pour soutenir la plateforme de streaming SAKALA et de SAKALA CHARITY ASSOCIATION, les internautes peuvent effectuer un don directement sur notre site internet. Ils pourront y trouver une page regroupant à la fois les coordonnées de l'Association et de la plateforme de Streaming. J'invite également tous les internautes à suivre l'actualité de SAKALA sur nos réseaux sociaux, à s'y abonner et à laisser des commentaires, c'est GRATUIT. Tout cela améliorera rapidement la visibilité de nos publications et le référencement de SAKALA sur chaque réseau social. D'ores et déjà, un GRAND MERCI aux personnes qui vont faire l'effort de s'abonner.

 

Avez-vous un appel à lancer ?

 

Oui, bien sûr ! Je recherche des investisseurs sérieux pour permettre à mon équipe de collecter suffisamment de Fonds pour financer entre autres la production de Contenus Vidéos Originaux et l'achat du terrain sur lequel sera construit le Siège Social éco-vertueux qui regroupera au même endroit SAKALA et SAKALA CHARITY ASSOCIATION. Je compte sur l'ensemble de la Communauté SAKALA pour nous aider à fédérer un maximum de personnes autour de ce projet. L'Union fait la Force !

 

Votre dernier mot ?

 

Merci à celles et ceux qui croient en mon projet ! Sachez que je serai toujours motivé et prêt à me battre pour donner vie à SAKALA. Sans vous rien n'est possible ! Alors, s'il vous plaît, partagez le lien vers la page "Faire un don" de mon site SAKALA. Une fois que SAKALA sera officiellement lancé, nous organiserons un grand événement festif pour remercier l'ensemble de la Communauté SAKALA.

SAKALA, c'est vous


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

"Il a créé une plateforme solidaire qui valorise les films des pays émergents"

07 Nov 2023

SAKALA, la 1ère plateforme de Streaming 100% « Solidaire ».

07 Nov 2023

Bretagne : Florian lance sa plateforme pour faire connaître des films absents de Netflix

02 Oct 2023

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.